cá cược thể thao

2023 → 2024 : La sélection 2023 du Taurillon

, par La Rédaction du Taurillon, Manon De Lima, Paul Brachet

cá cược thể thaoLiên kết đăng nhập
Et voilà, nous y sommes : 2023 se termine sous nos yeux et 2024 n’est plus qu’une question d’heures. L’équipe du Taurillon vous souhaite de très belles fêtes et espère que vous avez passez une année 2024 exceptionnelle. Nous souhaitons vous remercier pour cette année passée à nos côtés. Une année faite d’informations riches et variées. Nous vous proposons ainsi de revenir avec nous sur les actualités qui ont fait 2023. Bonne lecture et bonne fin d’année 2023…à bientôt, en 2024 !

Janvier : La Croatie rejoint l’euro !

C’était il y a presque un an. En janvier 2023, la zone euro s’était élargie à la Croatie, comptant alors 20 États membres. La Kuna a été remplacée par l’Euro et les Croates ont vu apparaître des pièces croates, mais aussi allemandes, françaises, slovaques et finlandaises, dans leur porte-monnaie. Les craintes de l’inflation lié à l’introduction de l’euro ont très vite laissé place à l’enthousiasme. Le Taurillon a profité de ce moment majeur dans l’intégration européenne pour réaliser une série sur l’Euro et les Etats membres de l’Union européenne ne l’utilisant pas encore. Une série à retrouver après l’article de Lucas Nitzsche sur le sujet : //theprocessninja.com/alter-euro-la-croatie.

Février : Le Lyon-Turin, une discorde toujours en suspens

En février, la France et l’Italie se sont accordées pour relancer le chantier de la ligne TGV Lyon-Turin. Le projet transalpin financé par l’Union européenne n’était pourtant pas consensuel. Des manifestations ont éclaté et ont questionné la pertinence du projet. Un projet qui reste, des mois après, un sujet de discorde. Lucas Gandolfo revenait sur le projet et ses débats dans cet article publié le 28 février : //theprocessninja.com/ligne-lyon-turin-incertitude-francaise-et-inquietude-autour-du-chantier

Mars : Les retraites, Bruxelles la responsable ?

Mars avait vu la France s’embraser, la cause : une réforme des retraites qui portait, entre autres, l’âge de départ à la retraite à 64 ans. Des manifestations inédites avaient alors paralysé le pays et des informations de toute part fusaient. Certains opposants à la réforme, qui fut tout de même adoptée après l’usage d’un désormais très populaire “49.3”, avaient suggéré que la réforme avait été imposée par Bruxelles. Justin Horchler était revenu plus en détails sur cette allégation : //theprocessninja.com/la-reforme-des-retraites-bruxelles-responsable

Avril : Le drame du séisme turc

En avril, nous revenions sur l’aide apportée par l’Union européenne et les Etats européens à la Turquie. Les premiers mois de 2023 avaient en effet été synonyme de violents et meurtriers tremblements de terre pour la Turquie et la Syrie. Les séismes avaient causé plus de 55 000 morts. L’Union européenne avait alors envoyé sans hésitation une aide qui avait pris la forme de la protection civile européenne. Luna Vieville avait présenté pour l’occasion ce mécanism d’urgence humanitaire européen, méconnu par le grand public : //theprocessninja.com/en-turquie-la-protection-civile-europeenne-en-action

Mai : Campagne électorale décisive en Turquie

Le mois de mai nous a fait rester en Turquie. Les élections “les plus importantes de 2023” avaient en effet lieu dans le pays meurtri par le séisme de début d’année. Deux candidats se sont affrontés à travers une campagne qui fut longue et pleine de suspense. La partie se jouait entre Recep Tayyip Erdoğan et Kemal Kılıçdaroğlu. La victoire s’est jouée à quelques pourcents, à la faveur du président sortant. Volkan Ozkanal avait suivi l’entiereté de la campagne électorale pour Le Taurillon : //theprocessninja.com/presidentielle-en-turquie-un-fauteuil-pour-deux-visions

Juin : Au nord-Kosovo, le spectre des guerres d’ex-Yougoslavie

Alors que l’année 2023 avait vu commémoré les un an de la guerre russe en Ukraine, un autre conflit semblait se réveiller, s’il ne s’était jamais endormi, en juin. Au nord du Kosovo, peuplé à majorité de serbe, des troubles avaient éclaté suite aux élections municipales. Des troubles qui menacent l’ensemble de la région alors que la Serbie, le Kosovo et en sous-main la Russie alimentaient les tensions. L’Europe avait alors tenté de s’interposer en tant que médiateur. Six mois plus tard, les tensions n’ont pas dégénéré en conflit, mais elles demeurent vives. Alix Marcel, avec Courrier d’Europe, était revenue sur ces évenements : //theprocessninja.com/les-tensions-entre-le-kosovo-et-la-serbie-consequences-pour-l-europe

Juillet : Un coude-à-coude espagnol prometteur d’instabilité

Juillet a rimé, cette année, avec l’Espagne. C’est vers la péninsule ibérique que se sont tournés les regards, alors que les Espagnoles étaient appelées à élire leur représentant dans des élections anticipées. Les élections ont été remportées par le Partido populare de Feijoo. Mais si le parti de droite a remporté le plus de voix, son alliance avec le parti d’extrême droite Vox ne dispose d’aucune majorité. Cette situation laissant entrevoir au final un retour au pouvoir, non sans difficultés, du Premier ministre sortant Pedro Sanchez. Alexis Vannier signait le lendemain du scrutin un article porteur des enjeux de l’élection espagnole : //theprocessninja.com/espagne-gauche-et-droite-au-coude-a-coude?var_mode=calcul

Août : chaleur en Europe, échauffements au Parlement européen

Comme à son habitude, le mois d’août avait été calme en actualité et chaud…très chaud. Des épisodes caniculaires à répétition, suivis de sécheresses et de feux de forêt ont rappelé les conséquences directes et extrêmes du réchauffement climatique. C’est dans ce contexte que les députés européens se sont déchirés sur le vote de la loi sur la restauration de la nature. Des débats qui ont illustré la division politique sur les enjeux de transition écologique. Manon de Lima, qui allait devenir nouvelle co-rédactrice en chef du Taurillon, nous résumait les débats liés à cette loi : //theprocessninja.com/controverses-autour-de-la-loi-de-restauration-de-la-nature-simples-debats

Septembre : une rentrée par le Discours sur l’état de l’Union européenne

Qui dit mois de Septembre, dit rentrée. C’est le cas des élèves, mais aussi des politiques. La session plénière de rentrée du Parlement européen est habituellement le moment où la présidente de la Commission européenne expose son Discours sur l’état de l’Union. Un moment d’autant plus important en 2023 qu’il s’agissait du dernier discours sur l’état de l’UE, pour Ursula von der Leyen, avant les élections européennes (qui auront lieu le 9 juin 2024). Un discours qui avait, logiquement donc, des aires de bilan et de programme politique. Servane de Pastre et Suzie Holt ont partagé leur plume pour écrire un article récapitulatif de ce discours inédit : //theprocessninja.com/retour-sur-le-discours-sur-l-etat-de-l-union-d-ursula-von-der-leyen-l

Octobre : irruption au Proche-Orient

Au mois d’octobre, alors que le guerre s’enlise en Ukraine, un vieux conflit refait surface à quelques milliers de kilomètres, à Gaza. Le samedi 7 octobre, le Hamas a lancé une offensive terroriste sur Israël, s’en suivra de multiples bombardements de la bande de Gaza. En réveillant de vieux démons, ce conflit, en secouant le monde, a aussi impacté grandement l’Union européenne et particulièrement. En effet, si l’Union s’accorde sur les grands principes du droit international, elle peine toutefois à prendre position de façon unie. Servane de Pastre et Marie Long ont coécrit un article pour résumer la situation. : //theprocessninja.com/l-union-europeenne-frole-la-crise-diplomatique-face-au-conflit-israelo

Novembre : Quand les Pays-Bas passèrent à l’extrême-droite

Après une année riche en élections au cœur de l’Europe, le mois de novembre reste celui le plus surprenant. En effet, le 22 novembre, alors que les néerlandais étaient appelés aux urnes dans le cadre d’élections anticipées, ces derniers ont, à la surprise générale, placé le parti d’extrême droite PVV qui est arrivé en tête. Ce changement du centre de gravité politique aux Pays-Bas n’est pas sans conséquence. Une analyse signé Servane de Pastre et Paul Brachet , actuel co-rédacteur du Taurillon : //theprocessninja.com/l-extreme-droite-remporte-les-elections-aux-pays-bas

Décembre : Jacques Delors, l’Européen

Pour finir cette année riche en actualité, nous vous proposons de revenir sur un manque qui ne saurait être comblé, celui de Jacques Delors. Ministre de l’économie sous la présidence de François Mitterrand, devenu Président de la Commission, Jacques Delors nous a quitté à 98 ans le 27 décembre de cette année. Il aura été le visage d’une Europe « chaleureuse », une Europe incarnée qui n’avait pas peur de sauter le pas, celui de l’euro, de l’Acte unique européen, de la réunification allemande, puis européenne, et celui de la citoyenneté européenne. Avec sa mort, l’Europe perd un de ses « pères fondateurs ». Un hommage fait par la plume de Jérôme Flury : //theprocessninja.com/jacques-delors-un-amoureux-et-un-batisseur-de-l-europe-s-en-est-alle

Nos meilleurs voeux pour 2024 !

Cette rétrospective 2023 est déjà finie ! Nous remercions évidemment tous nos lecteurs, mais également tous nos rédacteurs, sans qui cette année n’aurait pas été aussi réussie pour le Taurillon.

L’année 2024 sera elle aussi, sans nul doute, riche en actualité, à commencer par les élections européennes qui auront lieu le 9 juin ! D’ici-là, les rédacteurs du Taurillon seront toujours au poste pour décrypter au mieux l’actualité européenne ! Bonne année 2024 !

Vos commentaires

Suivre les commentaires : cá cược thể thaoLiên kết đăng nhập | cá cược thể thaoLiên kết đăng nhập

1xbet casino slots 1xbet casino download m88 cá cược thể thao trực tuyến cá cược thể thao online cá cược thể thao trực tuyến